Si chacune des 7 recettes vous a manifestement plu, ce sont les croissants de Gracianne qui ont eu le plus de succès…

Paris

« Un volume a suffit à Châteaubriand pour raconter l’itinéraire de Paris à Jérusalem, mais combien de volumes faudrait-il pour achever d’écrire un voyage de la Madeleine à la Bastille ! » Maupassant

 

Oui, inutile de vouloir même résumer Paris, cette cité construite sur un fleuve aux bords duquel il y a 7000 ans on pêchait déjà, d’abord une île puis avec le temps une sorte d’archipel de quartiers avec chacun son histoire, ses poètes, ses peintres, ses photographes, ses bars, ses bistrots, ses restaurants, ses chefs et autres créateurs de mets, une ville qui symbolise la lumière autant que les mystères… non, inutile… une ville à croquer, à dévorer, à boire, à savourer – véritable capitale puisque toutes les régions de France y sont représentées à travers leurs spécialités, c’est aussi une ville unique au monde qui a su se créer une identité culinaire… et blablabla...

 

Non, plutôt vous proposer une petite déambulation imaginaire – mais gastronomique –  avec un parisien, Stanislas, et en compagnie de Murielle et de notre invitée d'honneur, Adèle du blog Adèlices ...

 

Nous commencerions par petit déjeuner de cette merveilleuse viennoiserie qu’est la brioche de Nanterre, parfaite avec un café bien noir… ça tombe bien, Murielle s’était levée bien tôt avec une envie de pétrir…

Image

Nous pourrions faire un petit tour à la librairie gourmande de Déborah , histoire de s’ouvrir l’appétit…

librairie gourmande

 

À l’heure de l’apéritif, dans quelque bistrot de quelque petite rue improbable, un cocktail fort sympathique nous attendrait, sorte de medley entre le Martini et le kir : le Parisien et son petit goût de cassis. Ou, s’il faisait trop beau pour s’enfermer et si nous étions  de bons marcheurs et que notre courage matinal nous aurait menés en haut des buttes Montmartre se faire croquer par quelque peintre de la place… et avant d'entrer pourquoi pas dans la basilique du Sacré-Cœur se rafraîchir au son des grandes orgues... nous pourrions à l’ombre d’une terrasse avoir une petite soif de Montmartre, un cocktail au Grand-Marnier - cette délicieuse liqueur d’orange dont la fabrication se fait à Neauphle-le-Château et nulle part ailleurs…

Parisien Montmartre

Avant de quitter Montmartre, un petit tour du côté des vignes des buttes en compagnie qui sait de quelque membre de la confrérie du clos Montmartre qui nous offrirait une des 1700 bouteilles fabriquées chaque année, un vin qu’on irait marier à ce poulet déjà célèbre sous la Révolution de 1789 : le poulet du père Lathuille, aux artichauts et pommes de terre…

Poulet du père Lathuille

Pour accompagner un Brie de Meaux ou de Melun ou encore un coulommiers (mais aussi tout au long du repas), rien de tel qu’une baguette au levain...

Baguettes au levain

Cet excellent repas se terminerait en beauté sur un Noyau de Passy, liqueur d’abricot, dont le parfum s’allie parfaitement à celui de  la tarte Bourdaloue, aux poires de Groslay par exemple…

Tarte Bourdaloue

Après ça une petite marche digestive jusqu’ au Luxembourg ? Et puis une sieste ? Jusqu'au goûter tout en viennoiserie, avec pour chacun une (petite) part de flan parisien

Flan Parisien

Et puis c’est reparti, halte apéritive en fin d’après-midi au plus américain des bars parisien, le Harry’s New-York Bar… sur les traces d’Hemingway et tant d’autres, découvrir dans une ambiance d’un autre temps un excellent cocktail aux airelles, créé à l’occasion de la mise en ligne du site consacré à ce lieu mythique : le Web Spirit...

Harry's Bar Cocktail Web Spirit

Nous poursuivrions sur une entrée « plus parisienne tu meurs », les œufs à la tripe qui comme son nom ne l’indique pas n’a rien à voir avec les tripes…

Oeufs à la tripe

un potage parisien préparé par Adèle dont on trouvera la recette sur son blog (ici)

Potage Parisien

et… nous nous arrêterions là pour le moment afin de rester "léger" en vue d'une petite soirée clubbing  à "L’aventure" ou au "Plaza Athénée"…

Plaza

… où nous savourerions ce cocktail très chic et si « trendy »… le Cointreaupolitan (recette sur mon blog, ici)

 

Et qui sait, on se retrouverait peut-être par un hasard incertain dans le cœur de la capitale, là où, dans les anciennes Halles, Paris s’éveillait avant l’aube d’une nuit parfois mouvementée et où se croisent encore les buveurs de Bloody Mary et les mangeurs de Gratinée des Halles

Bloody Mary

venus chacun à leur manière tester ces 2 célèbres remèdes contre la gueule de bois. Ainsi au Pied de cochon, restaurant dont la porte est dépourvue de clé parce que… il ne ferme jamais !

Au Pied de Cochon

 

 

Maintenant, place à vos recettes :

 

Pour cette escale à Paris, 7 recettes proposées par Dorian, Adèle, Gracianne, Valérie, Elvira, Sandrine et Flo.

Mille et Une Escales #1 Participations et votes...

 

Une des recettes est publiée ici, le Saint-honoré, par Sandrine (qui n'a pas de blog) :

 

Saint-honoré pour 6

 

 

Saint-honoré
Saint-honoré, par Sandrine (qui n’a pas de blog et qui a bien voulu nous confier sa recette)

 

  • une pâte brisée


La pâte à choux :

  • 25 cl d’eau
  • 60 g de beurre
  • 20 g de sucre
  • 125 g de farine
  • 4 œufs
  • 1/2 cuillère à café de sel


La crème saint honoré :

  • 25 cl de lait
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille
  • 3 œufs
  • 2 feuilles de gélatine
  • 10 g de farine
  • 10 g de Maïzena


Le caramel :

  • 150 g de sucre
  • 2 cuillérées à soupe d’eau



Les choux :

  1. Chauffez l'eau jusqu'à ébullition avec le sucre, le sel et le beurre.
  2. Hors du feu ajoutez la farine et les œufs un à un.
  3. Etalez la pâte et découpez un disque de 24 cm de diamètre, le piquer à la fourchette.
  4. Avec une douille bordez le fond de pâte d'un boudin de pâte à choux.
  5. Avec le reste de pâte préparez 16 choux sur une plaque à pâtisserie.
  6. Mettre le tout à cuire 25 mn au four Th 6.


Le caramel :

  1. Mettre à chauffer le sucre, le citron et un filet d'eau jusqu'à obtenir un caramel doré.
  2. Tremper chaque chou dans le caramel et les coller côte à côte autour du fond de pâte.


La crème :

  1. Chauffez le lait avec la vanille.
  2. Mélangez les jaunes avec le sucre.
  3. Ajoutez la farine et la Maïzena et mélanger avec le lait.
  4. Faire cuire en remuant pour que la crème épaississe.
  5. Ramollir la gélatine dans de l'eau froide et l'ajouter dans la crème encore chaude hors du feu.
  6. Battre les blancs en neige pour les ajouter à la crème tiède.
  7. Laissez refroidir et versez la crème sur le fond de pâte.

 

Pour les autres recettes, cliquez simplement sur les photos...

Amandine
Amandine aux poires de Mme Wells, par Dorian (du blog Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça…)

Croissants
Croissants, par Gracianne (du blog Un dimanche à la campagne)
 
Flan parisien
Flan parisien, par Valérie (du blog Les notes bleues)
 
Moules au vin blanc
Moules au vin blanc, par Elvira (du blog Tasca da Elvira)
 
Potage parisien
Potage parisien, par Adèle (du blog Adèlices)
 
Saint-honoré
 
Salade de boeuf à la parisienne
Salade de bœoeuf à la parisienne, par Flo (du blog Un « flo » de bonnes choses)

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.

Participant à cette conversation

  • Elvira

    Bravo por cette belle initiative! :-)

  • Guillemette

    genial, c'est marrant toutes ces participations sont tres variees !<br />dommage dommage j'ai laisse file la date limite, mais promis la prochaine fois je participe !

  • gracianne

    Je n'en reviens pas comme toutes nos recettes font joli sur votre site. Ce st Honore est magnifique, en plus j'adore le St Honore.<br />Bravo et j'attends avec impatience la prochaine etape.

  • Kty

    Ben voilà ce qui arrive quand on travaille trop et qu'on délaisse la blogosphère : j'ai laissé passer la date pour le vote ! Désolée... :roll:

  • gracianne

    Ah c'est sympa, vous me faites plaisir la. C'est mon cadeau avant de partir en vacances.<br />Merci!

  • Auralyn

    Joli recapitulatif... Et tres joli site! Quel beau travail vous faites :-)