Un Christmas pudding succulent, facile à réaliser et en seulement 3 jours ! Mais comme autrefois, on peut tout de même le préparer bien avant les fêtes (conservé au réfrigérateur) et en consommer de temps en temps, une petite part réchauffée avec le thé ou le café. Il est alors recommandé d'en faire plusieurs...

 

Christmas pudding

 Réalisation : facile
Préparation : 10 mn
Marinage : 1 nuit
Cuisson : 6 + 1 h
Repos : 1 nuit

La Table Monde

 

  • 175 g de beurre
  • 90 g de cassonade
  • 50 g de raisins secs de Smyrne
  • 50 g de raisins secs de Corinthe
  • 50 g d’écorces d’oranges confites
  • 50 g de cerises confites (ou angélique)
  • zeste d’un demi-citron
  • 1/2 cuillère à café de 4 épices
  • 25 g d’amandes en poudre
  • 75 g de pain de seigle
  • 1 pincée de sel
  • 75 de farine
  • 2 œufs
  • lait chaud
  • 10 cl de cognac

Le premier jour :

  1. Faire mariner une nuit les raisins dans le cognac.
  2. Recouvrir le pain avec le lait chaud et laisser tremper une nuit.

Le 2e jour :

  1. Faire fondre le beurre à feu doux et laisser tiédir.
  2. Mélanger le sucre et les œufs jusqu’à blanchiment.
  3. Ajouter les raisins marinés, les fruits confits, le zeste, le beurre, la farine, les épices et le sel.
  4. Incorporer enfin le pain émietté.
  5. Verser la préparation dans un petit moule à Pudding ou à charlottes, ou encore comme je l’ai fait dans un cul de poule. Bien recouvrir de papier aluminium (on peut « ficeler » au moyen d’un élastique).
  6. Cuire 6 h au bain-marie dans le four à 150°.
  7. Laisser refroidir et réserver au frais.

Le 3e jour (on peut reporter cette étape de plusieurs jours si on décide de ne pas servir le pudding tout de suite) :

  1. Cuire à nouveau 1 h dans les mêmes conditions que la veille.
  2. Servir tiède.

Eventuellement le flamber au cognac au moment de servir.

 

La tradition anglaise faisait débuter la préparation du Christmas pudding 5 semaines avant Noël. Chaque membre de la famille mélangeait 3 fois, chacun son tour, au moyen d’une cuillère en bois, dans le sens des aiguilles d’une montre… et prononçait les yeux fermés pas moins de 12 vœux !
Enfin, 5 objets étaient placés dans la préparation : une bague (qu’on retrouve dans un roman d’Agatha Christie), une pièce en or, un bouton en argent, un dé à coudre et un petit cochon. Il va sans dire que ces objets étaient hautement symboliques : la bague pour celui qui se mariera dans l’année, le bouton pour le célibataire, le dé pour la vieille fille et naturellement le cochon pour le… gourmand !

 

Festin dans la grande salle de Poudlard

« Ils allèrent ensuite prendre un thé accompagné de sandwiches à la dinde, de petits pains, de gâteaux à la confiture et de pudding de Noël. Somnolents et le ventre plein, ils regardèrent Percy se lancer à la poursuite de Fred et de George dans toute la tour de Gryffondor pour récupérer son insigne de préfet qu’ils lui avaient volé. Jamais il ne s’était autant amusé à Noël. »

Harry Potter à l’école des sorciers (chapitre 12)

Cliquez pour d'autres recettes avec Harry Potter

A Table avec Harry Potter...

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.

Participant à cette conversation

  • pioupioue

    Ce Christmas pudding a l'air succulent ! C'est très sympa d'avoir les recettes des plats servis à Poudlard! Ces tables font réver!

  • FAN D`HARRY POTTER ♥ .

    J`KIFFE TROP HARRY POTTER , J`VIS QUE POUR CA , J'LE REGARDE TOUS LES SOIRSS . HARRY JE TAIME , TU REPRESENTES TOUT POUR MOI . ;-)