"franchement, un Martini sans olive c'est pas tout à fait un Martini..."  M*A*S*H (Palme d'Or du festival de Cannes en 1970)

 

Martini Dry

 

  • 7,5 cl de gin
  • 1,5 cl de vermouth sec (type Martini)
  • 1 olive verte (farcie ou non)
  • Glaçons

Verser le gin, le vermouth et les glaçons dans un verre à mélange et filtrer dans un verre à cocktail rafraichi, ajouter l’olive...

Un autre Martini Dry, celui de James Bond : le Vesper

"Je mets tout le nécessaire dans le réfrigérateur le jour qui précède la venue de mes invités : les verres, le gin, le shaker. J'ai un thermomètre qui me permet de vérifie que la glace est bien à la température d'enriron - 20°. Le lendemain, quand mes amis sont là, je prends tout ce qu'il me faut. Sur la glace très dure, je verse d'abord quelques gouttes de Noilly-Prat et une demi-cuillerée à café d'Angostura. J'agite le tout puis je vide. Je ne garde que la glace qui porte la trace légère des deux parfums, et sur la glace je verse le gin pur. J'agite encore un peu et je sers. C'est tout, mais il n'y a rien au-delà." Luis Bunuel
franchement, un Martini sans olive c'est pas tout à fait un Martini...
franchement, un Martini sans olive c'est pas tout à fait un Martini...

 

M*A*S*H est une comédie antimilitariste qui value à R. Altman de recevoir la Palme d'Or du festival de Cannes en 1970. Durant la guerre de Corée, Duke, Trapper et Oeil de Lynx (Donald Sutherland), 3 chirurgiens, vont faire souffler un vent de liberté là où en principe il y en a le moins, leur campement... L'un d'eux se ballade avec un pot d'olives dans la poche intérieure de sa veste parce que "franchement, un Martini sans olive c'est pas tout à fait un Martini..."

D'autres recettes ciné-cocktail (clic)

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé