Nos desserts

Gâteaux, glaces, tartes, crêpes, confitures, petits gâteaux...

Pâte de coings - 13 desserts de Noël

La pâte de fruit est paraît-il une manière, à l'origine, de conserver les fruits durant plusieurs semaines. Vrai ou faux, ce sont d'excellentes sucreries qui ravissent les tout-petits autant que leurs grands-parents. La pâte de coings est l'une des plus appréciées, à tel point qu'elle entre traditionnellement dans la composition des fameux treize desserts de Noël en Provence.



Pour environ une centaine de morceaux - soit pour moi 2 boîtes à confiseries (boîtes en métal grand format, deux fois plus larges qu'une boîte à sucre, mais moins hautes...)
Préparation : 30 mn
Cuisson : entre 40 et 70 mn
Séchage : entre 1/2 journée et plusieurs jours



Ingrédients

(les mesures ci-dessous sont indicatives, l'important est d'avoir plus ou moins la même dose de sucre et de chair de coings)

  • 1,3 kg de chair de coings (une fois la peau et les trognons enlevés)
  • 1,3 kg de sucre
  • Eau

Préparation

1. Eplucher les fruits, les découper en morceaux en enlevant les trognons.
2. Les placer dans un fait-tout, recouvrir d'eau et porter à ébullition jusqu'à cuisson (le fruit devient tendre, comptez environ entre 20 et 30 minutes suivant la taille des morceaux de coing)

Lorsque vous préparez de la pâte de fruits aux coings, ne jetez surtout pas le sirop qui résulte de la cuisson des fruits ! Il vous servira à la réalisation d'une délicieuse gelée de coings (recette bientôt !).

3. Séparer, donc, la pate de son eau (réserver cette dernière pour la gelée), puis la mixer.
4. Peser et ajouter l'équivalent en sucre.
5. Remettre le tout dans le fait-tout et cuire à feu doux tout en remuant sans discontinuer avec une cuiller en bois (environ 20 minutes, mais cela dépendra de la puissance du feu. L'important est d'avoir une belle pâte homogène).
6. Etaler la pâte sur une feuille de papier sulfurisé dans un plat (ou sur une plaque pourvue d'un rebord) sur une hauteur comprise entre 1,5 et 2 cm (plus ou moins).
7. Laisser sécher plusieurs jours - ou, si vous êtes comme moi un peu pressé de déguster ce qui vous titille les narines depuis un petit moment, vous pouvez placer votre plat ou plaque sur une grille à mi-hauteur de votre four que vous lancerez à basse température (moins de 50°) et porte ouverte, histoire de sécher la pâte de fruit sans rajouter de cuisson (normalement, elle est certes humide, mais déjà cuite !). J'ai personnellement laissé sécher dans le four 3h, puis retourné la pâte en ajoutant une feuille de papier sulfurisé de l'autre côté et en retirant celle qu'il y avait déjà, puis en remettant ma plaque pour 3h au four. J'ai laissé la nuit à température ambiante et le lendemain c'était bon...
8. Une fois la pâte sèche, la couper selon ses envies en rectangles, carrés, losanges...

 

Une centaine de pâtes de coings

Imprimer E-mail

  1. Commentaires (0)

  2. Ajoutez le vôtre

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter votre commentaire

  1. Posting comment as a guest.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

noël

©2007-2018 La Table Monde, tous droits réservés.